Le mouvement Rangers

Le Rangers de France du Grand Est est une sentinelle de la nature, un protecteur de l'environnement. Dans le cadre de ses multiples missions, le plus souvent sous forme de patrouilles, il constate, relève et informe l'autorité du territoire sur lequel il évolue, comme autrefois le faisait le garde champêtre dans nos villages. Peu de choses lui échappent. Des lisières au plus profond des bois, des plaines aux sommets montagneux, il arpente régulièrement tout un ensenble d'espaces naturels publics de nos régions. Des plus petits aux plus grands, des périphéries urbaines au coeur de nos campagnes. Défenseur de la faune et de la flore, le Rangers exerce ses compétences en accord et sur simple demande des mairies pour lesquelles il consacre de son temps libre. A titre bénévole et sans aucune contrepartie à l'exception, parfois, d'une assistance technique proposée par les municipalités.

Dialogue et Respect 

La présence sur le terrain des Rangers de France du Grand Est est donc loin d'être superflue,  la préservation de l'environnement étant devenue pour beaucoup une cause nationale.  L'engouement pour la marche et des sports dits "de nature" s'est particulièrement développé ces dernières années. Ainsi a-t-on remarqué une nette augmentation de fréquentation des espaces naturels publics avec, parfois, les stigmates d'incivilités multiples.

Informer c'est déjà protéger. Le Rangers, identifiable à son uniforme spécifique, est avant tout un pédagogue et ne dispose d'aucune autorité particulière. Le constat d'une incivilité engendre un relevé d'infraction qui sera transmis à l'autorité locale. Elle seule décidera des suites à donner à cette remontée d'information.

La tenue du Rangers, sous toutes ses formes inspire le respect. La sensibilisation  étant l'une de ses actions phares, il est donc fréquent que le Rangers rappelle en toute courtoisie et en cas d'infraction constatée, les réglements et arrêtés munipaux locaux en matière de salubrité, sécurité et sûreté. Cependant, dans les cas les plus sérieux, le maire de la commune, l'ONF, la police ou la gendarmerie sont susceptibles d'êtres informés à des fins de verbalisation. 

Au quotidien, ce patrouilleur de l'ombre assure ainsi la surveillance de l'eau, lutte contre sa pollution, signale la circulation de véhicules non autorisés, localise les dépôts sauvages d'ordures, constate les implantations de camping sauvage, les feux forestiers mal éteints et les dégradations diverses sur le patrimoine communal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un constat malheureusement trop fréquent 

 

Les Rangers c'est aussi la protection de la faune sauvage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notamment la protection des hérissons dont l'extrême rareté, voire la disparition sont désormais à redouter d'ici une vingtaine d'années. Ce petit mammifère, au demeurant bien mignon, est d'une utilité incontestable dans un jardin ou un potager car il s'avère un redoutable prédateur pour les limaces et autres gastéropodes.

La cause pour la préservation et la défense animale est la priorité du Rangers. Il protège certes toute la faune, mais aide et sauve aussi les animaux blessés qui seront remis à des centres de soins spécialisés. L'assistance aux sociétés de protections animalières est également un de leur crédo.

Afin de promouvoir leur notoriété et ainsi d'affirmer leur présence sur le terrain, les Rangers organisent et participent activement aux fêtes dans lesquelles ils sont conviés, sensibilisant les plus jeunes aux bienfaits de l'observation et de la protection de la nature sous toutes ses formes.

 

Respecter la Nature c'est respecter la vie

 

www.rangersdefrancegrandest.fr                      rangersdefrancegrandest@gmail.com

Un insigne qui résume à lui seul la mission première des Rangers